Page:Hugo - Œuvres complètes, Impr. nat., Poésie, tome XIII.djvu/258

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


plein.

BARACCA
Il a le ton sec.

GRUCCIA
Dur.

BARACCA
J’ai le parler…

GRUCCIA
Câlin.

BARACCA
Son odeur !

GRUCCIA
On le flaire, et, toi, l’on te devine.
Galamment.
Ainsi, quand Vénus marche, elle apparaît divine.

BARACCA
Il est mal fait.

GRUCCIA
Bossu.

BARACCA
Triste !…
Elle rii.
Et vois-ma gaîté !
 
GRUCCIA
Il se nomme laideur, tu t’appelles beauté !

BARACCA
C’est un homme épineux, piquant, pointu, morose,
Désagréable. Il est le chardon !

GRUCCIA
Toi l