Page:Hugo - Œuvres complètes, Impr. nat., Poésie, tome XIII.djvu/268

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée



Nous réglerons tout dans notre réduit.
Je protégerai ta vitre qui tremble ;
Nous serons heureux, nous serons ensemble ;
Nous réglerons tout dans notre réduit ;
Tu feras le jour, je ferai la nuit.

VII CHANSON EN CANOT


Les gueules de loup sont des bêtes,
Les gueules de loup sont des fleurs,
Et vivent les femmes bien faites,
La Seine et les grandes chaleurs !

Je m’amuse et je me promène.
Amis, ayons congé ! Versons
Le dimanche sur la semaine,
Et sur tous les jours des chansons.
Les bois sont pleins de pâquerettes,
De geais et de merles siffleurs. —
Les gueules de loup sont des bêtes,
Les gueules de loup sont des fleurs.

Vacances sans trêve ! Est-il sage
De s’ennuyer six jours sur sept ?
Victoire m’attend au passage
Avec une fleur au corset.
Donc, amis, Victoire et conquêtes !
Les hommes jôyeux sont meilleurs. —
Les gueules de loup sont des bêtes,
Les gueules de loup sont, des fleurs.
Le bon Dieu n’ôte pas leurs ailes
Aux papillons passé midi ;