Page:Hugo - Œuvres complètes, Impr. nat., Poésie, tome XIII.djvu/297

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


eur front,
Et n’auront plus sur les bras
Tout ce tas d’ingrats
Trop gras,

On ne verra plus Gamin
Tendre, nain romain,
La main,
Et marcher sur les. talons
De ses pantalons
Trop longs.


III


La bourgeoisie est un veau
Qui s’enrhume du cerveau
Au moindre vent frais qui souffle ;
Le bourgeois c’est la pantoufle
Qu’un roi met sous ses talons
Pour marcher à reculons.

Je fais la chansonnette,
Faites le rigodon.
Ramponneau Ramponnetté, don !
Ramponneau Ramponnette !

Le bourgeois est un grimaud
Qui prend sa pendule au mot
Chaque fois qu’elle retarde.
Il contresigne en bâtarde
Coups d’état, décrets, traités,
Et toutes les lâchetés.

Je fais la chansonnette,
Faites le rigodon.
Ramponneau Ramponnette, don !
Ramponneau Ramponne