Page:Hugo - Œuvres complètes, Impr. nat., Poésie, tome XIV.djvu/119

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée



Cette tête, du, fond de la fosse maudite,
A crié ; dans l’horreur sacrée où Dieu médite.
— Ils ont trouvé moyen de. reboire mon sang,
Dieu juste, et de tuer deux fois un innocent !

14 décembre.


II
«… Si l’on eût réhabilité Lesurques,
il eût fallu restituer à sa famille ses biens
confisqués, capital et intérêts, depuis
plus de soixante ans, ce qui, dit-on,
dépasserait deux millions. Cette impor-
tante considération a dû gravement
influer sur l’arrêt de la cour. »
(Tous les journaux. Décembre 1868.)

Deux millions, voilà l’obstacle.
Si c’était
Pour qu’en son salon rose où chante Colletet,
L’impératrice puisse inviter à Compiègne
Grandguillot, Grandperret, tous les grands de ce règne ;
Si c’était pour gaver de truffes les Bourbeaux,
Pour offrir à Pinard des fêtes aux flambeaux,
Pour faire aux Nélatons quitter leurs clientèles ;
Ou pour couvrir de fleurs, de bijoux, de dentelles
Les femmes de la cour aux charmes ingénus,
Essaim de nymphes, tas de belles aux bras nus,
Riant, montrant l’aisselle et laissant voir la pointe
Du sein par l’hiatus d’une gaze peu jointe ;
Si c’était pour offrir des chiens au grand veneur ;
Si c’était pour dorer, l’or rehaussant l’honneur,
Palikao, Failly, Leboeuf, Martinprey, Korte,
Tous les épouvantails moustachus de l’escorte ;
Si c’était pour aider Rome à faire la nuit ;
Si c’était pour aller au Mexique, à grand brui