Page:Hugo - Œuvres complètes, Impr. nat., Poésie, tome XIV.djvu/304

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


VI PAYSAGE


Des halliers, des tournants, des rochers et des chênes.
Quelques coteaux pierreux donnant de maigres vins ;
Chaume, ardoises, hameaux tordus par les ravins,
Et des toits écaillés sur des maisons velues.
Des bibles en latin difficilement lues
Courbent autour du feu les fronts des vieilles gens,
Et, derrière la vitre aux losanges changeants,
Le soir; on aperçoit sous le plafond rougeâtre
Leurs groupes éclairés confusément par l’âtre.
[Carnet, 1862]