Page:Hugo - Œuvres complètes, Impr. nat., Poésie, tome XIV.djvu/399

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


LUCIO==


Plaire à deux yeux charmants, c’est le but de ma vie.
Pour toute ambition; j’ai cette douce envie.
Je souhaiterais tout à la fois dans les cieux.

Oui. Mais au fond, pourquoi ? pour plaire à deux beaux yeux.
Descendre du vieux Cid ou d’Amadis de Gaule ;
Briller à l’oeil-de-boeuf faire sur son épaule
Ondoyer une étoile aux plis de son manteau ;
Avoir chevaux, piqueurs, chiens, carrosse, château ;
Etre beau, jeune, riche et grand par la naissance,
Patrice de Venise ou duc et pair de France ;
Etre homme de génie au front large et sacré,
Calomnié de tous et de tous admiré ;
Que sais-je! être empereur ! - tout cela, sur mon âme,
Représente pour moi le regard d’une femme.