Page:Hugo - Œuvres complètes, Impr. nat., Poésie, tome XIV.djvu/401

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


Bon ! voilà son esprit qui part !==


......................................
Bon ! voilà son esprit qui part ! - Ô cavaliers,
Piquez des deux ! Marins, faites force de voiles !
Vive araignée, étends tes plus subtiles toiles !
Aigles chasseurs, volez aussi prompts que l’éclair !
Bien ! hâtez-vous ! allez ! - Ni dans l’eau, ni dans l’air,
Vous ne pourrez jamais, quoique vous alliez vite,
Suivre, atteindre, saisir et ramener au gîte
La raison d’une- femme alors qu’elle s’en va !