Page:Hugo - Œuvres complètes, Impr. nat., Roman, tome IX.djvu/105

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


— Alors, c’est lui qui a tout fait.

— Il avait dit : Tuez ! brûlez ! pas de quartier !

— C’est un marquis ?

— Oui, puisque c’est notre marquis.

— Comment s’appelle-t-il donc déjà ?

— C’est monsieur de Lantenac.

Tellmarch leva les yeux au ciel et murmura entre ses dents :

— Si j’avais su !