Page:Hugo - Œuvres complètes, Impr. nat., Roman, tome VIII.djvu/514

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
496
L’HOMME QUI RIT

— Votre mère ? s’écria Gwynplaine. En ce cas, je le devinais, nous sommes…
— Frères, répondit lord David.

Et il donna un soufflet à Gwynplaine.

— Nous sommes frères, reprit-il. Ce qui fait que nous pouvons nous battre. On ne se bat qu’entre égaux. Qui est plus notre égal que notre frère ? Je vous enverrai mes parrains. Demain, nous nous couperons la gorge.