Page:Hugo - Les Misérables Tome V (1890).djvu/365

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.



Hugo - Les Misérables Tome V (1890) - II JEAN VALJEAN A TOUJOURS SON BRAS EN ÉCHARP.png
II


JEAN VALJEAN A TOUJOURS SON BRAS EN ÉCHARPE


Réaliser son rêve. À qui cela est-il donné ? Il doit y avoir des élections pour cela dans le ciel ; nous sommes tous candidats à notre insu ; les anges votent. Cosette et Marius avaient été élus.

Cosette, à la mairie et dans l’église, était éclatante et touchante. C’était Toussaint, aidée de Nicolette, qui l’avait habillée.