Page:Ibn Khaldoun - Prolégomènes, Slane, 1863, tome I.djvu/261

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


D'IBN KHALDOUN. 137

Toute la partie méridionale de la dixième section est occupée par la région septentrionale de la Chine. Dans le nord de cette sec- tion est situé le i-este du territoire des Taghazghaz, à l'orient du- quel est le pays des Khirkhîz^ autre peuple de race turque. Cette dernière région s'étend jusqu'à la limite orientale de la section. Au nord du pays des Khirkhîz est celui des Kcïmak, autre peuple turc. Vis-à-vis de ces deux contrées, dans la mer Environnante, se trouve la presqu'île des Rubis (Yacout), qui est entourée d'un cercle de montagnes ; on ne peut pas y arriver parce que la montagne n'offre aucun passage, et qu'il serait extrêmement difficile d'en gravir les flancs extérieurs. Cette île renferme des serpents dont la morsure est mortelle et une grande quantité de graviers composés de rubis. Les habitants des contrées voisines ont été assez bien inspirés pour trouver le moyen d'en retirer une partie de ces pierreries^. Ces ' contrées sont situées dans la neuvième et la dixième section du climat, au delà du Khoraçan et du pays de Khottel; elles offrent un vaste champ de parcours aux Turcs, nation composée d'ime multitude de peuples nomades, qui élèvent des chameaux, des moutons, des bœufs et des chevaux ; ces troupeaux leur fournissent des montures et ser- vent à leur nourriture. Dieu seul, qui a créé ces peuplades, peut en connaître le nombre. On y trouve des musulmans qui habitent aux environs du Djeïhoun. Ils font la guerre aux peuples de la même race qui s'adonnent à l'idolâtrie , et enlèvent chez eux des prison- niers, qu'ils vendent aux nations du voisinage. Ils sortent quelquefois de leur pays pour se rendre dans le Khoraçan, l'Inde et l'Irac.

LE QUATRIÈME CLIMAT. P.

Ce climat confine au troisième du côté du nord. La partie occi- dentale de la première section est occupée par une portion de la mer Environnante qui s'étend depuis la limite méridionale de cette section jusqu'à sa limite septentrionale. Au nord de la ville de Tanger,

' Ce nom est ponctué diversement dans ' Ce moyen est indiqué dans le second

les manuscrits. voyage de Sindbad.

Prolëgoiuènes. 1 8

�� �