Page:Ivoi - Le Radium qui tue.djvu/43

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


L’interpellé eut un rire sec, et nettement :

— Quelques pouces d’acier bien placés entre les côtes assurent le silence d’un bavard… et les braves apaches, la providence de la police, endossent toutes les responsabilités… Décidément, je monte chez le sir Braddy. Attendez-moi dans la cour vitrée… Prenez une consommation quelconque.

Il s’engouffra aussitôt dans l’hôtel.

Dick Fann, lui, était arrivé depuis un instant au premier étage. Il s’arrêta devant la porte de l’appartement n° 4, s’assura que le couloir était désert, puis, tout en frappant l’huis de la main gauche, il introduisit sans bruit, de la droite, une clef dans la serrure et fit jouer le pêne.

Le battant s’ouvrit. Prestement le policier amateur se glissa par l’ouverture, referma derrière lui, poussa un verrou et lança un « ouf » retentissant.

— Larmette est en bas, murmura-t-il. Il va monter sûrement, c’est un gaillard audacieux… Or, il pensera trouver Braddy et moi !… Je ne puis les lui présenter que successivement, et cependant il faut qu’il n’ait aucun soupçon.

L’appartement se composait d’une petite entrée, d’une chambre à coucher dont la haute fenêtre s’ouvrait sur le balcon qui, à hauteur du premier étage, fait le tour du massif polygone de pierre occupé par le Grand-Hôtel, et d’un spacieux cabinet de toilette.

Ce fut dans cette pièce que Dick pénétra. En un tour de main, la perruque, les lunettes d’or avaient recouvert ses cheveux, ses yeux, lui rendant la personnalité de sir Braddy. Il se considéra dans la glaça surmontant le lavabo, s’assura que le déguisement était parfait, puis, rentrant dans la chambre à coucher, il retira son pardessus, l’accrocha à une patère, de façon que la face marron de l’étoffe fût en dehors, transforma en noir son chapeau gris, qu’il suspendit à un crochet voisin.

— Là, fit-il, je suis prêt.

Tout en parlant, il alla à la fenêtre qu’il ouvrit… puis, revenant à la porte d’entrée, il fit glisser le verrou poussé tout à l’heure.

— Larmette peut me surprendre maintenant, je suis prêt à le recevoir.

Ces différentes manœuvres s’étalent exécutées avec une rapidité merveilleuse. Dick Fann revint dans la chambre à coucher, s’installa devant une petite table,