Page:Jarret - Contes d’hier, 1918.djvu/91

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
83
LES FINISSANTES

leur vaut encore de bonnes notes pour l’Économie domestique.

L’âme plus légère, mais les joues enflammées, Toinette s’approche de la tribune où Mère St Colas, celle qui a un visage de paix et de grands yeux couleur de la mer, corrige des devoirs, tout en surveillant la récréation et elle lui fait son message : sans lever les yeux de dessus ses cahiers, Mère dit oui, d’un signe.

— Qui je vais demander, mère ?

— N’importe ! Nommez-en cinq de ma classe, par exemple. Celles qui voudront.

Alors, Toinette choisit et appelle successivement Armande, celle qui a des yeux bruns, si clairs qu’ils ont toujours l’air de rire, et une peau très fine et très blanche, sous laquelle le sang afflue pour un rien, et puis José, puis Marichette, puis Éva la blonde et Cécile aux yeux gris.

Toinette attend de les avoir toutes autour d’elle, puis mystérieuse, elle leur dit que mère Ste Marie les demande dans sa classe pour y faire le ménage, et qu’elle n’est pas là dans le moment mais qu’elle ne tardera pas à les rejoindre.