Page:Jouffreau de Lagerie, Le Joujou des Demoiselles, 1750.djvu/102

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Jouffreau de Lagerie, Le Joujou des Demoiselles, 1750, illust 52.png


LE DEMENAGEMENT.


Une Nimphe jeune et gentille
Par un matin déménageoit
Pour son petit meuble de fille
Grande voiture ne falloit
Un seul crocheteur sufisoit ;
Au carrefour elle prit Blaise
Garçon robuste et des mieux faits
Il mit le lit sur ses crochets
Puis à chaque corne une chaise
Prit la bergame sous un bras
Sous l’autre la nappe et les draps