Page:Kant - Doctrine du droit.djvu/390

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


DIVISION DE LA MÉTAPHYSIQUE DES MŒURS EN GÉNÉRAL
I. ... 57
II. ... 58
III. ... 60
De la division de la morale en tant que système des devoirs en général. 61
PREMIÈRE PARTIE DE LA DOCTRINE DU DROIT.
DROIT PRIVÉ : DU MIEN ET DU TIEN EXTÉRIEURS EN GÉNÉRAL
Chapitre premier. De le manière d’avoir comme sien quelque chose d’extérieur.
§ I. ... 65
§ II. Postulat juridique de la raison pratique. 66
§ III. ... 68
§ IV. Exposition du concept du mien et du tien extérieur 68
§ V. Définition du concept du mien et du tien extérieurs 70
§ VI. Déduction du concept de la possession purement juridique d’un objet extérieur 71
§ VII. Application du principe de la possibilité du mien et du tien extérieurs à es objets d’expérience 76
§ VIII. Il n’est possible d’avoir quelque chose d’extérieur comme sien que dans un état juridique, sous un pouvoir législatif public, c’est-à-dire dans l’état civil. 80
§ IX. Il peut cependant y avoir dans l’état de nature un tien et un mien extérieurs réels, mais seulement provisoires. 82
Chapitre deuxième. De le manière d’acquérir quelque chose d’extérieur.
§  X. Du principe général de l’acquisition extérieure. 84
Division de l’acquisition du mien et du tien extérieurs. 87
Première section. Du droit réel. 88
§  XI. Ce que c’est que le droit réel. 88
§  XII. Le première acquisition d’une chose ne peut être que celle du sol. 90
§  XIII. Tout sol peut être originairement acquis, et le principe de le possibilité de cette acquisition est la communauté originaire du sol en général. 91
§  XIV. L’acte juridique de cette acquisition est l’occupation. 92
§  XV. Il n’y a d’acquisition péremptoire que dans l’état civil ; dans l’état de nature, toute acquisiton n’est que provisoire. 92
§  XVI. Exposition du concept d’une acquisition originaire du sol. 97
§  XII. Déduction du concept de l’acquisition originaire. 99
Deuxième section. Du droit personnel (§ XVIII, XIX, XX, XXI). 103