Page:Kant - Doctrine du droit.djvu/48

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


aussi y en avoir qu’une seule (la perpendiculaire) qui ne penche pas plus d’un côté que de l’autre, et divise l’espace en deux parties égales. Suivant cette analogie, la doctrine du droit saura déterminer à chacun le sien (avec une précision mathématique) ; ce que l’on ne peut attendre de la doctrine de la vertu, laquelle ne peut s’empêcher de laisser une certaine latitude aux exceptions (latitudinem). — Mais, sans entrer dans le domaine de l’Éthique, il y a deux cas qui réclament une décision juridique[1], mais que nul tribunal ne peut décider, et qui rentrent, pour ainsi dire, dans les Intermundia d’Épicure. — Pour que ces principes incertains n’aient aucune influence sur les fermes principes de la doctrine du droit proprement dit, nous commencerons par les écarter de cette doctrine, où nous allons bientôt entrer.

  1. Rechtsentscheidung.