Page:Kant - Doctrine du droit.djvu/69

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


de la causalité, et de la réciprocité entre les objets extérieurs et moi au point de vue des lois de la liberté.

xxa. Je ne puis appeler mien un objet placé dans l’espace (une chose corporelle), que si, sans en être physiquement en possession, je puis pourtant affirmer que j’en ai une autre espèce de possession qui est réelle (et qui par conséquent n’est pas physique). — Ainsi je n’appellerai pas mienne une pomme, parce que l’ai dans la main (que je la possède physiquement), mais seulement si je puis dire : je la possède, quoique je l’aie déposée quelque part. De même je ne puis dire du sol sur lequel je me suis couché qu’il est mien pour cette raison ; je ne puis le qualifier ainsi que si je puis affirmer qu’il sera encore en ma possession lorsque j’aurai changé de place. En effet, dans le cas où je ne ferais que posséder l’objet physiquement, celui qui voudrait m’enlever la pomme des mains, ou me renvoyer de la place que j’occupe, me léserait sans doute quant au mien intérieur (quant à ma liberté), mais non pas quant au mien extérieur, puisque je ne pourrais affirmer que je serais en possession de l’objet, même sans le détenir ; je ne pourrais donc pas non plus appeler miens ces objets (la pomme et le sol).
xxb. Je ne puis appeler mienne la prestation[1] de quelque chose par l’arbitre d’un autre, si je ne puis rien dire sinon qu’elle est tombée en ma possession en même temps que mon engagement[2] (pactum re initum) ; mais il faut que je puisse affirmer que je suis en possession de l’arbitre de cet autre (c’est-à-dire en possession de le déterminer à la prestation), quoique le temps de la prestation soit encore à venir. L’engagement de celui-ci fait alors partie de mon avoir (obligatio activa) ; je puis la regarder comme mon bien, et cela, non-seulement si je suis déjà en possession de la chose promise[3], mais alors même que je ne la possède pas encore. Il faut donc que je puisse me concevoir comme étant indépendant de cette possession d’un objet qui est soumise à la condition du temps, par conséquent de la po session empi-
  1. Leistung.
  2. Versprochen.
  3. Das Versprochene.