Page:Kant - Doctrine du droit.djvu/9

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


finition de son expression ; car il n’aurait pu constater la possibilité d’une intuition à priori et reconnaître que l’espace est une intuition de ce genre, et non pas simplement (comme le définit Wolf) la juxtaposition, donnée dans l’intuition empirique (dans la perception), des divers coexistants placés les uns en dehors des autres, sans sortir par cela seul de son terrain, et sans s’engager en des recherches philosophiques qui l’eussent entraîné beaucoup trop loin. En parlant d’exhibition faite en quelque sorte par l’entendement, ce profond mathématicien ne voulait parler d’autre chose que de cette représentation imparfaite[1] (empirique) d’une ligne qui correspond à un concept, et où l’on ne songe qu’à la règle, en faisant abstraction des déviations inévitables dans l’exécution, comme il arrive en géométrie même dans la construction des figures égales.

Mais ce qui a le moins d’importance pour l’esprit de cette philosophie, c’est à coup sûr ce désordre dont quelques maladroits imitateurs ont donné l’exemple, en introduisant dans le langage ordinaire des expressions qui, dans la critique de la raison pure elle-même, ne sauraient sans doute être remplacées convenablement par des termes vulgaires, mais qu’il ne faut pas employer hors de là. Certes c’est là un désordre qu’on a raison de relever, comme le fait M. Nicolaï,

  1. Verzeichnung.