Page:L'Humanité nouvelle, année 2, tome 2, volume 3.djvu/582

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


ment se taper sur l’épaule ou se frapper sur le ventre au milieu de la salle, en riant bruyamment. Les femmes, soucieuses de la dignité de leurs époux, commençaient à jeter des coups d’œil sévères.

Au milieu de la gaîté générale, on entendait Mlle Irène, qui, très égayée riait d’un rire de gamine, comme trente ans auparavant elle faisait a l’école de danse.

L’instituteur eut une idée : Mlle Irène ne devrait-elle pas danser ?

Elle avait déjà dansé !

— Oui,… mais danser pour eux… un Solo… ce serait quelque chose !

Mlle Irène avait compris de suite. Une envie terrible s’éveilla en elle : Oh ! si elle pouvait danser ! Mais elle se mit à rire et dit à la femme de Peter Madsen :

— Ah ! monsieur l’instituteur voudrait que je danse ! — comme si c’était la chose la plus ridicule du monde.

Les plus rapprochés l’entendirent et il y eut un cri général :

— Oui, il faut que vous dansiez…

Mlle Irène, rouge comme une pivoine semblait craindre que la gaîté ne dégénérât…

— Et d’ailleurs, il n’y avait pas de musique... puis on ne dansait pas en jupes longues.

Un garçon de ferme cria à travers la salle : on les relève. Puis tous se mirent à rire et à la prier de nouveau.

— Eh bien ! oui ! si la demoiselle du pasteur voulait jouer une Tarentelle…

On entoura la fille du pasteur. Elle était prête et ferait de son mieux. L’instituteur se leva et frappa sur son verre : Mesdames Messieurs, dit-il, Mlle Irène va nous faire l’honneur de danser !

On entonna encore un « vivat », suivi d’un « hourrah » ! et on se leva de table. La danseuse et la fille du pasteur entrèrent pour régler la musique. Nerveuse, Mlle Irène allait de long en large en étendant les pieds. Elle désigna les planches du plancher qui semblaient osciller, et dit :

— On n’a pourtant pas l’habitude de danser dans un cirque.

Puis elle ajouta :

— Allons-y, que la fête commence. — Elle avait la voix brisée par l’émotion.

— Je viens, continua-t-elle, après l’ouverture. Je ferai des signaux,… et elle entra dans la petite salle pour attendre.

Le public curieux chuchotant se plaça en rond. L’instituteur prit les bougies de la table et les posa sur le bord des fenêtres,