Page:Léonard de Vinci - 14 manuscrits.djvu/76

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


S2 LES MANUSCRITS DE LEONARD DK VINCI

soient également planes. La base clés lignes visuelles est si large qn'on voit le second corps après le premier : mais si tu fermes un œil, la ligne visuelle naîtra en un seul point faisant sa base au premier corps, de sorte que le second de pareille grandeur n'est jamais vu.

10 V.

Les corps plus ou moins proches de leur lumière originale auront l'ombre dérivatlve plus ou moins courte.

II r. et v. 2 r. Sur l'ombre dérivative.

12 v.

Toute forme corporelle se divise pour l'œil en corps, figure et couleur.

13 r.

Chaque corps emplit l'air de ses ressem- blances, portant avec elles la qualité du corps, sa couleur et la figure de sa cause.

�� �