Page:La Bigne Villeneuve - Cartulaire de l’Abbaye Saint-Georges.djvu/364

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée
— 554 —

voir les ordonnances et instructions qui leur sont faictes, et ceux qui auroyent faict deflault à la dicte chevauchée estre condamnez en l’amande aussy arbitrage des dictz juges.

Davantage les dictes dames ont droit, le dict jour de foire, par leurs dietz juges, d’aprécier leurs rentes suyvant les aprécis raportez au greffe d’office et du domaine de Rennes des trois marchez devant et après la dicte my caresme.

Plus ont droit et leur apartient d’avoir et tenir, en chacuns de leurs sièges et jurisdictions mentionnées au présant minu, justices patibulaires à quatre pilliers et paux ; et estoit anciennement la place de celle du dict Sainct George de Rennes en un caroil et placis près le gué de Roon en la paroisse de Sainct Pierre en Sainct George, et à présant près la pièce de la Saisonnière cy dessus desnommée, et le lieu où s’exerce la dicte jurisdiction de Saint George est en la salle basse de la Cour et siège présidial de Rennes.

LA MÉTAIRIE DU PETIT PARIS.

Plus confesse tenir une métairie et closerie apellée le petit Paris, près le dict pavé et forbourg de la rue Hux de cette ville de Rennes, consistant en un corps de logis construict de pierre, couvert d’ardoises, avecq le portail et pressouer joignant le pavé de la dicte rue, et un jardin et verger, le tout du pourpris contenant environ un journal de terre joignant d’un costé à terre de Messire René de Coetlogon, à cause de la dame sa compagne, d’autre costé à terre et maison d’honnorable homme Claude Nouvel, d’un bout à terre de la dicte métairie et d’autre bout le pavé de la dicte rue Hux.

(Suit la description détaillée des pièces de terre avec leurs débordements, dépendant de ladite métairie : les Piccodais, les Chesnais, le Paradis, la petite Valette, le Breil, le pré de Champeaux, la pièce de Landujan, la prée du couvent, etc.)