Page:La Pérouse - Voyage de La Pérouse, Tome 1.djvu/22

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
xv
PRÉFACE.

par-tout où j’ai cru qu’elles pouvaient être utiles ; et je les ai distinguées par les lettres initiales des mots, note du rédacteur.

Pour la facilité des recherches, j’ai terminé l’ouvrage par une table générale des matières.

La partie typographique fait honneur aux artistes de l’imprimerie de la République ; elle répond et au progrès de l’art, et à la réputation méritée et soutenue de cet établissement, connu jadis sous le nom d’imprimerie du Louvre. Je dois à cet égard de justes éloges aux soins zélés et contans du directeur de cette imprimerie, Duboy-Laverne, et du littérateur Gence, chargé en chef de la révision des épreuves.

Le nombre, la grandeur et la beauté des gravures et des cartes, m’ont déterminé à les réunir dans un atlas séparé, et d’un plus grand format. J’ai cru qu’un ouvrage national exécuté avec autant de soins, méritait cette précaution conservatrice. Si elle n’est pas généralement goûtée, je répondrai que telle est la forme de la belle édition du troisième Voyage de Cook, publiée