Page:Labiche, Delacour, Choler - Les Chemins de fer, 1867.djvu/51

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée



Ginginet, entrant du troisième plan gauche, tenant son bordereau ; il est suivi de Clémence, de Jenny et de Colombe ; il traverse au fond et vient à droite regarder les guichets.

Nous avons été trop loin… il faut revenir au guichet 24… (A Jenny, lui montrant le numéro 22, écrit sur un guichet.) Vingt-deux !… Répète !


Jenny, répétant.

Vinti-deux.


Ginginet.

Pas mal. (Montrant un autre guichet.) Vingt-trois !


Jenny, répétant.

Vinti-trois.


Ginginet, à Clémence.

Elle ira ! elle ira !

Il remonte, suivi de Jenny et de Clémence, et vient près des guichets de gauche.


Colombe, à part, tenant son globe.

Je sens mon bas qui traîne… (Elle va du troisième plan gauche à l’extrême droite.) J’ai perdu ma jarretière…


Tapiou, entrant du troisième plan gauche, avec une jarretière rose à la main, à Colombe.

Mam’zelle… voici ce qui est tombé de dessous votre robe…


Colombe.

Ma jarretière !


Tapiou, avec passion.

Je la garde ! je la garde !


Ginginet.

24 !… Voilà notre guichet…

On entend sonner quatre heures.