Page:Labiche - Théâtre complet, Calman-Lévy, 1898, volume 01.djvu/273

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée



Madame Beaudeloche.

Le contrat de mon fils.


Florestine.

Comment ! je croyais que c’était manqué !


Madame Beaudeloche.

Manqué ? vous êtes folle !


Florestine, avec colère, à part.

Oh !… il m’a monté le coup !


Madame Beaudeloche.

Ecoutez-moi bien, Florestine… Au moment de la signature… quand tout le monde sera là… je sonnerai et vous apporterez la corbeille…


Florestine, étonnée.

La corbeille ?…


Madame Beaudeloche.

Quand je sonnerai… pas avant !… C’est une surprise…


Florestine.

Oui, madame…


Madame Beaudeloche.

Faites circuler les sirops… les rafraîchissements…


Florestine.

Voilà, madame !… (À part.) Ah ! je t’en ménage une de corbeille !

Elle sort par la droite, premier plan. La musique cesse dans les salons.