Page:Labiche - Théâtre complet, Calman-Lévy, 1898, volume 01.djvu/81

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée



La Baronne.

Cela signifie, mon cher vicomte, que j’ai l’intention de garder mes invités le plus longtemps possible… Après le concert, on dînera, et, après le dîner, on dansera… Voilà le programme.


Achille.

Je m’y conformerai… Est-ce que vous avez beaucoup de chanteurs ?


La Baronne.

Oui ; pourquoi ?


Achille.

C’est que je vous aurais prié de me conserver une petite place.. j’ai composé une romance…


La Baronne, à part.

Aïe !…


Achille.

Le titre est délicieux : Brise du soir !


La Baronne.

C’est neuf surtout.


Achille.

Quant à l’idée… c’est plein de fraîcheur… on fait les foins… un jeune pâtre est assis dans la prairie…


La Baronne.

Certainement… c’est très gentil… en famille… pendant qu’on fait le whist… Mais, aujourd’hui, mon cousin… place aux artistes !… Nous aurons les premiers talents, et, parmi eux, le chanteur à la mode, le fameux Nisnardi de Bologne.


Achille.

Nisnardi !… Qu’est-ce que c’est que ça ?