Page:Labiche - Théâtre complet, Calman-Lévy, 1898, volume 02.djvu/128

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



DANIEL

La maman est peut-être pour vous… mais j’ai pour moi l’orgueil du papa… Du haut du Montanvert ma crevasse me protège !


Scène IX


Les Mêmes, Perrichon, Madame Perrichon, Henriette



PERRICHON, entrant accompagné de sa femme et de sa fille ;
il est très-grave

Messieurs, je suis heureux de vous trouver ensemble… vous m’avez fait tous deux l’honneur de me demander la main de ma fille… vous allez connaître ma décision…


ARMAND, à part.

Voici le moment.


PERRICHON, à Daniel souriant.

Monsieur Daniel… mon ami !


ARMAND, à part.

Je suis perdu !


PERRICHON

J’ai déjà fait beaucoup pour vous… je veux faire plus encore… Je veux vous donner…


DANIEL, remerciant

Ah ! monsieur !


PERRICHON, froidement.

Un conseil… (Bas.) Parlez moins haut quand vous serez près d’une porte.