Page:Labiche - Théâtre complet, Calman-Lévy, 1898, volume 02.djvu/347

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée



Emmeline.

Volontiers… J’ai justement de la soie noire.

Malingear ôte a redingote et la remet à Emmeline, qui s’assoit pour recoudre le bouton.


Malingear, à part.

Est-elle gentille ! Eh bien… si j’étais madame Ratinois… (montrant sa fille qui coud) c’est comme cela que je l’aimerais !


Scène XI

Les Mêmes, Sophie ; puis Alexandrine



Sophie, entrant avec un panier sous le bras.

Me v’là !… J’arrive du marché…


Madame Malingear.

Vous y avez mis le temps !


Sophie.

Madame veut-elle compter ?


Madame Malingear.

Oui… Donnez-moi votre livre.


Sophie.

Le v’là, madame.

Elle donne le livre à sa maîtresse, et pose à terre son panier d’où l’on voit sortir un chou.


Madame Malingear, se mettant au bureau et comptant.

"Du 15.

Lait, deux sous ; un lapin, cinquante sous…" (Parlé.) C’est horriblement cher !