Page:Labiche - Théâtre complet, Calman-Lévy, 1898, volume 02.djvu/354

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


ACTE II

Un salon chez Ratinois : cheminée et table à gauche, fenêtre et guéridon à droite.


Scène première

Frédéric, Ratinois, Madame Ratinois



Ratinois, debout.

Voulez-vous que je vous donne mon opinion ? C’est un mariage flambé !


Frédéric, assis à la table, écrivant.

Allons donc ! qu’est-ce que vous dites là ?


Ratinois, à Frédéric.

Ne te trouble pas… continue à faire mes quittances… C’est un travail qui demande du sang-froid.


Madame Ratinois, assise à droite et tricotant.

J’ai bien peur que ton père n’ait raison !


Ratinois.

Voilà aujourd’hui quinze jours que nous avons fait la démarche… et nous n’avons pas de réponse.


Frédéric.

Qu’est-ce que cela prouve ?