Page:Labiche - Théâtre complet, Calman-Lévy, 1898, volume 02.djvu/365

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée



Scène III

Ratinois ; puis Joséphine ; puis Madame Ratinois



Ratinois, seul.

Quel excellent homme ! Il adore Frédéric, il est capable de lui donner douze couverts d’argent. Pauvre garçon ! son mariage ne se fera pas. Nous avons visé trop haut, c’est dommage !


Joséphine, entrant.

Il y a là un monsieur et une dame qui demandent Monsieur.


Ratinois.

Ont-ils dit leur nom ?


Joséphine.

M. et madame Malingear.


Ratinois, sautant.

Eux ?… Ah ! sapristi ! ah ! saprédié !… Où est ma femme ?… (À Joséphine.) Attendez ! on n’entre pas ! (Appelant.) Constance ! Constance !


Madame Ratinois, entrant vivement.

Ah ! mon Dieu ! qu’y a-t-il ?


Ratinois.

Ils sont là !


Madame Ratinois.

Qui ça ?


Ratinois.

Le père et la mère… Que faire ?