Page:Labiche - Théâtre complet, Calman-Lévy, 1898, volume 02.djvu/431

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée



Madame de Guy.

Si ! cela se doit !


Horace.

Qu’y a-t-il donc ?


Madame de Guy.

Mon ami, comme membre de la famille, j’ai à te faire part d’une nouvelle… importante !


Horace.

À moi ?… Laquelle ?


Madame de Guy.

Il est question d’un mariage pour Lucile…


Horace.

Un mariage ?… Ah ! ma cousine… mademoiselle… recevez mes félicitations…


Lucile, embarrassée.

C’est M. Désambois…


Madame de Guy.

Son tuteur, qui a conçu ce projet…


Horace.

M. Désambois, je ne connais pas !


Madame de Guy.

Un de nos amis… un pharmacien retiré, bien qu’il n’ait que quarante ans… Maintenant il s’occupe de sciences… C’est un esprit très distingué, très sérieux… Il a été choisi comme tuteur de Lucile par le conseil de famille, parce que c’est un homme… très sérieux…


Horace.

Et le prétendu ?