Page:Labiche - Théâtre complet, Calman-Lévy, 1898, volume 02.djvu/458

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée



Horace.

Ah dame… je n’en ai pas mis depuis 1851. Aussi ça me paraît étrange… Il me semble que je suis entré… dans un notaire !…


Madame de Guy.

Tu t’y feras.


Lucile, poussant un cri.

Ah !


Horace.

Quoi donc ?


Lucile.

Une cravate noire ! Mon cousin a mis une cravate noire !


Horace.

Eh bien ?


Madame de Guy.

C’est vrai… je n’avais pas remarqué…


Horace.

Est-ce que ce n’est pas d’ordonnance ?


Lucile.

Mais non, monsieur : au bal, on porte la cravate blanche… Allez bien vite mettre une cravate blanche…


Horace.

Ah ! c’est que…


Madame de Guy.

Quoi ?


Horace.

J’ai peur de ressembler à un homme sérieux.


Madame de Guy.

Tu ressembleras à un prétendu… Voilà tout.