Page:Laffitte - Le grand malaise des sociétés modernes et son unique remède.djvu/20

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


« Puisque l’organisation sociale a subi de si profondes modifications à travers les siècles, il n’est pas interdit de rechercher des arrangements sociaux plus parfaits que ceux que nous connaissons. Nous y sommes même obligés sous peine d’aboutir à une impasse où la civilisation périrait. »

19