Page:Lamartine - Œuvres complètes de Lamartine, tome 1.djvu/543

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


QUINZIÈME

MÉDITATION



SUR L’INGRATlTUDE DES PEUPLES




ODE


1827


Un jour qu’errant de ville en ville,
Et cachant sa lyre et son nom,
L’aveugle qui chantait Achille
Montait au temple d’Apollon ;
Ses rivaux, que sa gloire outrage,
Le reconnaissent à l’image
Du dieu qu’on adore à Claros,
Et chassent du seuil du génie
Ce mendiant, dont l’Ionie
Un jour disputera les os !