Page:Lamartine - Œuvres complètes de Lamartine, tome 3.djvu/45

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


V


HYMNE AU CHRIST





À M. MANZONI


Verbe incréé, source féconde
De justice et de liberté ;
Parole qui guéris le monde,
Rayon vivant de vérité,

Est-il vrai que ta voix d’âge en âge entendue,
Pareille au bruit lointain qui meurt dans l’étendue,
N’a plus pour nous guider que des sons impuissants ;

Et qu’une voix plus souveraine,
La voix de la parole humaine,
Étouffe à jamais tes accents ?