Page:Langlois - Le couronnement de Louis.djvu/261

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

En quatre aguez sont ça dehors remés
1580Mil chevalier guarni et conreé ;
S’en ai dous cenz de molt bien atornez, [*]
Desoz les cotes li blanc halberc safré, [*]
Desor les coifes li vert helme gemé ;[*]
Li escuier resont après assez, [*]
1585Ou al besoing porrons bien recovrer. »
Dist li portiers : « Deus en seit aorez ! [*]
Se li conseilz m’en esteit demandez,
Tost en sereit li aguaiz desertez [*]
Et par message queiement amenez. [*]
1590Li traïtor sont ça enz enserré ; [*]
Ou les querras quant ci les as trovez ? [*]
En icest jor, sache de verité,
O ainz qu’il seit li matins ajornez,
En puez tu faire totes tes volentez. [*]
1595Om qui tel fais vuelt sor lui atorner [*]
Deit plus fiers estre que en bois li senglers. » [*]
Guillelmes l’ot, s’est vers terre clinez ;[*]
Bertran apele : « Sire niés, entendez :[*]
Oïstes mais si bien portier parler ? »[*]


XXXVIII


1600Quant li portiers entendi la novele

    — 1581 A1 garniz et conraez ; A2,3 garniz et atornez — 1582 B Sus les chemises les hauberz endossez — 1583 B Soz chaperons les bacinez fermez ; A2 manque — 1584 A1 r. a. alez ; B se resont apreste — 1586 B2 Le portier dist — 1588 A li gaainz desseurez ; B li a desfermez — 1589 A encusez — 1590 C la leçon ; A manque ; B Or le sauras dist g. li ber Puisquainsi est que le mas demande — 1591 A quant tu l. a. t. ; B ainz quil soit auespre — 1594 B tote ta v. — 1595 A voit — 1596 B1 .i. sengler ; B2 D. p. ferm estre que nest en bois s. — 1597 B enclinez — 1598 B escoutez — 1599 B portier si bien p. Nenil (B1 Nail) voir sire ce dist li gentils ber