Page:Langlois - Le couronnement de Louis.djvu/415

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

Esclers 829, Slaves.

Espaigne 2263 ; (destrier d’) 2261.

Espolise voy. Police.

Estolz de Langres 567, pair de Charlemagne.

Evain 698, 980, mangea la pomme défendue.


Fierebrace 271, 382, 398, 492, 882 ; voy. Guillelme F. ; Brachefier var. 1260. (Cf. p. xlviii et suiv.)

Floire du Plesseïs voy. Sohier.

France 20, 25, 43, 189, 245, 1385, 1434, 1465, 1493, 1510, 1818, 2378, 2400, 2647, 2663, 2685, France la dolce 13, 15, 1418, 1425, 2045, 2076.

Franceis 120, 162, 197, 1163, 1533, 2305, 2409, 2425, 2432, 2653 ; épithète de Guillaume 617, 626, 663, 793, 833, 879, 1101.

Frans 2459, 2461, 2637, synonyme de Franceis.


Gabriel (saint) 397, 430.

Galafre 553, Galafre l’amirant 437, 472, l’amiré 1419, 2238, le rei 301, 348, 448, 474, 614, 1189, 1222, 1224, 1320.

Garsile var. 301, 1222, 1419, pour Galafre.

Gascogne D 10, dépend de Charlemagne.

Gerbert C 1393, fils d’une sœur de Guillaume (peut-être faut-il lire Guibert : le signe d’abréviation n’est pas net).

Gerin 568, Guerin var. 568, pair de Charlemagne.

Gile (Saint) 2032, ville prise par Guillaume.

Gironde 75 fleuve. Voy. Bordels sor G.

Gironde sor mer voy. Hernalt de G.

Gontier de Rome var. 1619, pour Guarin de Rome.

Guaifier 2325, de Police 2234 (cf. p. xxxviii, note 1), le rei 304, 350, 1256, 1354. (Cf. p. xxxv et suiv.)

Gualdin le brun 1489, neveu de Guillaume.

Gualtier 567, pair de Charlemagne.

Gualtier 1155, 1288, 1893, 2617, probablement le même que Gualtier de Tolose.

Gualtier de Tolose 1220, Gualtier le Tolosain 1658, fils d’une sœur de Guillaume.

Gualtier de Tudele 1618, probablement encore le même que le précédent.

Gualtier 1684, clerc de Tours.

Gualtier 1982, abbé de Tours.

Guarin 823, G. d’Anseüne var. 823, D 165, frère de Guillaume.

Guarin de Rome 1619, peut-