Page:Lanson - Manuel bibliographique de la littérature française moderne, t1, 1921.djvu/14

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
XII
PRÉFACE

MM. Paul Desjardins et Salomon Reinach, envers MM. Fuchs, Harmand, Martinon, Mornet, docteurs ès lettres, envers M. Eug. Ritter, ancien doyen de la Faculté des Lettres de Genève, M. Virgile Rossel, l’éminent historien littéraire de la Suisse romande, M. Pierre-Maurice Masson, professeur à l’Université de Fribourg, M. Monglond, maître de conférences à l’Institut Français de Florence, MM. Victor Giraud, L. Sainéan et H. Vaganay. Je ne puis me flatter de faire une énumération complète de tous les lettrés, professeurs et étudiants qui m’ont communiqué quelques fiches ou envoyé quelques rectifications. Je les prie tous de trouver ici l’expression de ma profonde gratitude.

Gustave Lanson.





AVERTISSEMENT POUR LA NOUVELLE ÉDITION
(1920)


On trouvera dans la partie consacrée au xixe siècle quelques noms nouveaux, ceux d’auteurs remarquables qui sont morts depuis la première impression de cet ouvrage.

La présente édition renferme un nouveau chapitre sur le mouvement littéraire au début du xxe siècle et sur la littérature de la guerre.

Le supplément a été complété et mis à jour, ainsi que l’Index général.

Je suis redevable, pour cette nouvelle édition, de beaucoup de corrections et d’additions à M. le Professeur Henri David, de l’Université de Chicago, à M. Jean Vic, de la Bibliothèque nationale, à M. L. Aufrère, délégué à l’École primaire supérieure de Bonneval, à M. Fr. Bellet, d’Albi, à M. H. Le Bret, professeur au lycée de Nice, à M. Allard, professeur à l’Université Harvard, à M. Rébelliau, et à M. Victor Giraud. Mes obligations sont grandes surtout envers M. Gallas, de l’Université d’Amsterdam, qui m’a communiqué avec un zèle inlassable des observations multiples et minutieuses.

C’est un devoir pour moi, et un agréable devoir, de leur marquer ici à tous ma vive gratitude.

G. L.