Page:Lanson - Manuel bibliographique de la littérature française moderne, t1, 1921.djvu/171

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
137
THÉATRE


1540. Saint-Jean Baptiste, trad. par Roland Brisset, Tours, 1590 ; — par Pierre de Brinon, Rouen, 1613, in-12.


Macropedius.


1541. L’Histoire de Joseph, trad. par Ant. Tyron, Anvers, 1564, in-12.

1542. L’Enfant Prodigue, trad. par Ant. Tyron, Anvers, 1564, in-12.


Naogeorgus.


1543. Le Marchand converti, tragédie, trad. du latin par Jean Crespin, 1558 (quatre réimpressions).


3. Italiens.


Isabelle Andreini.


1544. Myrtille, bergerie, traduction anonyme, 1602, in-12.


François Andreini de Pistoia.


1545. Les Bravacheries du Capitaine Spavento, trad. par Jacques de Fonteny, 1608, in-12.


Arioste.


1546. Les Supposés, trad. par Jacques Bourgeois, 1545, in-16 ; — par Jean-François de Mesmes, 1552, in-8.

1547. Le Negromant, trad. (en prose) par Jean de La Taille, 1573, in-8.


Bracciolini.


1548. Le Dédain Amoureux, trad. par A. J. P. S., 1603, in-12.

1549. Le Dédain Amoureux, trad. par Isaac de La Grange, 1612, in-8.


Chiabrera.


1550. Le Ravissement de Cephale, trad. par Nicolas Chrestien, Rouen, 1608, in-12.


Fabrice de Fournaris.


1551. Angélique, comédie, trad. par le Sr L. G., 1599, in-12.