Page:Lao-tseu traduit par Jules Besse.djvu/22

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.



VIII



L’idéal ce serait d’exceller à tout comme l’eau.

L’eau excelle à rendre d’innombrables services à tout ce qui existe sans y être stimulée par rien. La pensée que l’eau pourrait leur manquer est odieuse aux hommes. Aussi s’en faut-il de peu que l’eau ne mette les hommes sur la voie.

Sans y être stimulée par rien, à la maison l’eau excelle, à ses agissements souterrains l’eau excelle, à s’écouler en fontaines elle excelle, à exprimer la compassion[1] elle excelle, à l’élaboration de la parole[2] elle excelle, à témoigner de

  1. Sous forme de larmes.
  2. Sous forme de salive.