Page:Lao-tseu traduit par Jules Besse.djvu/35

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.



XV



Ceux des anciens qui excellaient à pratiquer cette Doctrine étaient de fort minces personnages, plutôt énigmatiques et à entendre malaisés.

Rien de profond n’arrivait à se graver dans leur mémoire. Eux seuls étaient capables de ne se souvenir de rien.

Voilà pourquoi il convient d’encourager nos contemporains à se faire au moins une idée de ce qu’étaient ces précurseurs.

Incertains, ces précurseurs l’étaient comme la glace d’un cours d’eau qu’on traverse en hiver.

Indécis, ces précurseurs l’étaient