Page:Lao-tseu traduit par Jules Besse.djvu/96

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.



XLIV



Ceux qui arrivent à concevoir les avantages du Non-agir qu’aimeraient-ils ? la gloire ? la culture de leur moi ?

Que préféreraient-ils ? la culture de leur moi ? l’argent ?

Le gain leur serait-il moins odieux que la perte ?

Aussi estiment-ils que se passionner pour quelque chose c’est nécessairement se dépenser beaucoup, qu’amasser connaissance sur connaissance c’est nécessairement perdre copieusement son temps.

Aussi savent-ils se contenter du Non-déshonneur, du Non-danger et de la simple possibilité d’une longue vie.