Page:Larive Fleury Grammaire 1910 tome 4.djvu/54

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée
CHAPITRE IV
De l’adjectif

117. — Le mot adjectif a été formé du latin adjicere, qui signifie ajouter, l'adjectif représentant une idée qui s'ajoute à celle qui est exprimée par le substantif.

Il y a deux sortes d'adjectifs : l'adjectif qualificatif et l'adjectif déterminatif.

118. — On appelle adjectif qualificatif tout mot que l'on ajoute au nom pour en faire connaître une qualité bonne ou mauvaise, une manière d'être. Dans bon père, beau livre, mauvais fils, les mots bon, beau, mauvais, sont des adjectifs qualificatifs.

119. — On appelle adjectif déterminatif tout mot placé devant un nom pour en déterminer ou en préciser le sens à l'aide d'une idée accessoire. Dans mon livre, ce champ, tout homme, les mots mon, ce, tout, qui précisent le sens des mots livre, champ, homme, à l'aide des idées accessoires de possession, d'indication, de généralité, sont des adjectifs déterminatifs.

ADJECTIFS QUALIFICATIFS
FORMATION DU FÉMININ

120. — Grammaire historique. Dans le fran(.ais moderne il y a une classe d'adjectirs pour laquelle la distinction des genres n'existe point. Ce sont ceux (|ui Unissent par un e muet. Ex. ; Un homme juste, une femme jicste.

Dans l'ancienne lanjrue, cette classe était beaucoup plus éten- due : outre les adjeclifs terminés par un e muet, elle comprenait tous les adjectifs provenant des adjectifs latins ipii ont une seule et unique terminaison pour le masculin et le féminin.

Ces adjectifs étaient : 1° tous ceux ([ui se terminent aujourd'hui par ant, enl, al, el, il.

2" Un nombre assez considérable d'autres adjectifs, parmi les- quels nous citerons fort, grand, vert, etc. .\insi on disait autre- fois : Un homme prudent, loyal, gra?id. fort, une femme prudent, loyal, grand, fort.

Il est resté dans la lanp-ue moderne jdusieurs traces de cette ancienne conformité entre le masculin el le féminin dans les adjectifs précédents.

�� �