Page:Las Casas - Œuvres, Eymery, 1822, tome 1.djvu/521

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


DES PRINCIPALES MATIÈRES
CONTENUES DANS LE SECOND VOLUME.

Pages
Cinquième Mémoire de Las Casas : De la liberté des Indiens, et de la nullité du titre sur lequel on s’est fondé pour les réduire à la condition d’esclaves.
Sixième Mémoire de Las Casas : Sur la question de savoir si les rois ont le pouvoir d’aliéner leurs sujets, leurs villes et leur juridiction. — De la liberté naturelle de l’Homme. — De la liberté naturelle des choses. — Convention constitutionnelle sur l’impôt. — Limites de la Puissance juridictionnelle des rois. — Nullité des Ordonnances royales qui sont contraires aux intérêts du peuple. — Du Prince, considéré comme sujet de la loi. — Le Roi n’a pas le pouvoir de disposer des biens du peuple. — De la Vente des emplois. — Les emplois doivent être accordés gratuitement. — De l’aliénation des Biens de l’État. — Des Exemptions en matière d’impôt — Des propriétés patrimoniales du Prince. — Des propriétés des Citoyens. — Du Consentement de la Nation , etc.
Notes de M. Llorente sur ce sixième Mémoire.
Traité (en forme de lettre ) sur le projet du gouvernement de rendre perpétuelles les commanderies des Indiens.
Traité en réponse aux questions proposées sur les affaires du Pérou.

Ces deux traités de Las Casas étaient restés jusqu’à présent inédits.)