Page:Laurencin, Delaporte - Monsieur et Madame Denis.pdf/27

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



LES SOLDATS.
––––––Ça ne peut pas se refuser.

NANETTE.
––––––Ni de trinquer à notre belle
–––––––––––Demoiselle ?

LES SOLDATS.
––––––À cette belle demoiselle !

GASTON.
–––––––––Et puis, mes amis,
––––––––Au bon monsieur Denis.

(Il montre le portrait.)


LES SOLDATS.
––––––––Au bon monsieur Denis !

(Ils s’inclinent devant le portrait.)


LUCILE.
––––––––À madame Denis !

LES SOLDATS, même jeu.
––––––––À madame Denis.

BELLEROSE.
–––––––––Souvenez-vous-en !

LES SOLDATS.
–––––––––Souvenez-vous-en !

BELLEROSE.
–––––––––Et, finalement,
–––––––––Buvons à la ronde,
––––––––––À tout le monde !

(Ils se mêlent et trinquent entre eux, puis viennent se grouper derrière le sergent, à droite.)

––––––––––––Allons,
––––––––––––Buvons,
––––––––––––Trinquons,
–––––––––––Et vidons
–––––––––––Les flacons ;
––––––––––––Chantons,
––––––––––––Trinquons,
––––––––––––Versons,
––––––––––––Buvons ;
–––––––––––Oui, chantons,
–––––––––––Oui, trinquons,
–––––––––––Et vidons
–––––––––––Les flacons.

BRINDAMOUR.
–––Ce vin est vraiment un nectar, un velours.

JOLICŒUR.
–––Je le préfère même à toutes les amours.

LA VALEUR.
–––Ah ! je voudrais en boire, en boire toujours.
ENSEMBLE.
––––––––––––Buvons, etc.