Page:Le Coran (Traduction de Savary, vol. 1), 1821.pdf/18

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.



CHAPITRE L.
K. [1]
donné à la Mecque, composé de 45 versets.

Au nom de Dieu clément et miséricordieux.

K. J’en jure par le Coran glorieux.

2Surpris de voir un prophète de leur nation, les infidèles crient au prodige.

3Victimes de la mort, disent-ils, lorsqu’il ne restera de notre être qu’un amas de poussière, serons-nous ranimés de nouveau ? Cette résurrection nous paraît chimérique.

4Nous savons combien d’entre eux la terre a dévorés. Leurs noms sont écrits dans le livre.

5Ils ont traité la vérité de mensonge. L’esprit de confusion s’est emparé d’eux.

6Ne voient-ils pas comme nous avons élevé le firmament sur leurs têtes, comme nous l’avons orné d’astres lumineux ? Y aperçoivent-ils la moindre imperfection ?

7Nous avons déployé la terre sous leurs pas ; nous y avons élevé les montagnes ; nous avons mis dans son sein les germes précieux de toutes les plantes.

8Partout une magnificence divine éclate aux regards de


  1. Les commentateurs ont diversement expliqué ces caractères qui se trouvent à la tête de plusieurs chapitres ; les plus habiles prétendent qu’ils sont mystérieux, et que Dieu seul en a l’intelligence.