Page:Le Coran (Traduction de Savary, vol. 2), 1821.pdf/166

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


69Nous conduirons au sentier du salut ceux qui combattront pour la foi. Dieu est avec les bienfaisans.



CHAPITRE XXX.
Les Grecs.
donné à La Mecque, composé de 60 versets.

Au nom de Dieu clément et miséricordieux.


A. L. M. Les Grecs ont été vaincus.

2Ils ont été défaits sur la frontière [1]. Ils rachèteront leur défaite par la victoire,

3Dans l’espace de dix années [2]. Dieu règle le sort des combats. Le jour où ils triompheront sera un jour de joie pour les fidèles.

4Ils devront leur succès au bras du Très-Haut qui protège ceux qu’il veut. Il est puissant et sage.


  1. Les deux armées se rencontrèrent dans la Mésopotamie, où elles livrèrent combat. Zamchascar.

    Les Grecs qui étaient chrétiens furent vaincus par les Perses qui adoraient les idoles. Les idolâtres de la Mecque se réjouirent de leur défaite, et dirent aux croyans : nous triompherons de vous, comme les Perses ont triomphé des Grecs. Gelaleddin.

  2. Cette prédiction s’étant accomplie, les mahométans en tirèrent de grands argumens pour prouver que Mahomet était prophète ; mais il est aisé de voir combien sont futiles des raisonnements appuyés sur une prophétie aussi vague, et qu’un homme qui connaissait l’état de l’empire des Grecs, et de celui des Perses, pouvait faire à coup sûr.