Page:Le Coran (Traduction de Savary, vol. 2), 1821.pdf/195

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

plir leur mission. Un châtiment épouvantable fut le prix de leur impiété.

45Je vous exhorte à prier le Seigneur, ensemble ou séparément. Un jour vous serez convaincus que Mahomet votre concitoyen n’était point inspiré par un démon. Son ministère est de vous prêcher les menaces divines avant que la punition arrive.

46Dis : Je ne vous demande point le prix de mon zèle. Gardez vos présens. Ma récompense est dans les mains de Dieu. Il est le témoin universel.

47Ses inspirations sont véritables. Les mystères sont dévoilés à ses yeux.

48Dis : La vérité a paru ; le mensonge va disparaître, et il ne se montrera plus.

49Dis : Si je suis dans l’erreur, elle se tournera contre moi-même ; si je suis éclairé, je dois la lumière aux inspirations de Dieu. Il est près de l’homme. Il l’entend.

50Quel spectacle, lorsque les méchans sortiront tremblans de leurs tombeaux sans pouvoir trouver un asile !

51Ils diront : Nous croyons ; mais comment leur foi serait-elle méritoire ? Ils ne l’avaient pas sur la terre.

52Ils y vécurent dans l’impiété, et se moquèrent de notre doctrine sublime.

53Un intervalle immense les séparera de l’objet de leurs vœux.

54Ils subiront le sort de leurs prédécesseurs, parce qu’ils ont erré dans le vague du doute.