Page:Le Coran (Traduction de Savary, vol. 2), 1821.pdf/243

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



CHAPITRE XLI.
L’Explication.
donné à La Mecque, composé de 55 versets.

Au nom de Dieu clément et miséricordieux.


H. M. Le Dieu clément et miséricordieux t’a envoyé le Coran.

2Il est le dépôt de la vraie foi. Il est écrit en arabe. Il instruit les sages.

3Il promet, il menace. La plupart s’en éloignent, et ne veulent point entendre.

4Nos cœurs, disent-ils, sont fermés à ta voix. Un poids bouche nos oreilles. Une voix s’élève entre nous et toi. Suis tes principes ; nous suivrons les nôtres.

5Dis-leur : Je ne suis qu’un mortel comme vous. Le ciel m’a révélé qu’il n’y a qu’un Dieu. Soyez justes devant lui. Implorez sa miséricorde. Malheur aux idolâtres !

6Malheur à ceux qui rejettent le précepte de l’aumône, et qui nient la vie future !

7Le fidèle qui exercera la bienfaisance jouira d’un prix inestimable.

8Refuserez-vous de croire à celui qui a créé le ciel et la terre en deux jours [1] ? Donnerez-vous un égal aux souverain des deux mondes ?


  1. Ces deux jours sont, suivant Gelaleddin, le dimanche et le lundi.