Page:Le Coran (Traduction de Savary, vol. 2), 1821.pdf/307

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
Book important2.svg Les corrections sont expliquées en page de discussion



CHAPITRE LV.
Le Miséricordieux.
donné à La Mecque, composé de 78 versets.

Au nom de Dieu clément et miséricordieux.


Le Dieu clément a enseigné le Coran.

2Il a créé l’homme ;

3Il lui a donné l’intelligence.

4Le soleil et la lune parcourent le cercle qu’il leur a tracé.

5Les plantes et les arbres l’adorent.

6Il a élevé les cieux, et posé la balance,

7Afin que vous ne trompiez point dans le poids.

8Pesez avec justice, et évitez la fraude.

9Il a formé la terre pour ses créatures.

10Elle est la mère de tous les fruits. De son sein fécond s’élance le palmier dont les fleurs sont couvertes d’une enveloppe.

11Elle produit le blé qui pousse des herbes et une tige.

12Lequel des bienfaits de Dieu nierez-vous [1] ?


  1. Ce verset a donné lieu au trait suivant rapporté par Elhakem. C’est Jaber qui parle : L’envoyé de Dieu nous lut le chapitre du miséricordieux. Lorsqu’il eut fini, voyant qu’aucun de nous ne prenait la parole, il nous fit ce reproche : Pourquoi gardez-vous le silence ? Les génies savent mieux répondre que vous. Toutes les fois que je leur ai lu ce verset ils se sont écriés : Seigneur, nous ne nions aucun de tes bienfaits ! Béni soit le nom du Seigneur !