Page:Le Coran (Traduction de Savary, vol. 2), 1821.pdf/308

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


13Il a formé l’homme de terre semblable à celle du potier.

14Il a créé les esprits de feu pur.

15Lequel des bienfaits de Dieu nierez-vous ?

16Il est le souverain de l’orient.

17Il est le souverain de l’occident.

18Lequel des bienfaits de Dieu nierez-vous ?

19Il a balancé les eaux de deux mers voisines ;

20Il a élevé une barrière entre elles, de peur qu’elles ne se confondissent.

21Lequel des bienfaits de Dieu nierez-vous ?

22L’une et l’autre fournit des perles et du corail.

23Lequel, etc.

24Les vaisseaux qui s’élèvent sur les flots, comme des montagnes, sont son ouvrage.

25Lequel, etc.

26Tout ce qui est sur la terre passera.

27La face seule de Dieu restera permanente, la gloire et la majesté l’environnent.

28Lequel, etc.

29Tout ce qui est dans le ciel et sur la terre lui adresse des vœux. Le soin de l’univers l’occupent sans cesse [1].

30Lequel, etc.

31O vous ! hommes et génies, notre œil attentif veille sur vos démarches.

32Lequel, etc.

33Si vous pouvez franchir les limites du ciel et de la


  1. Dieu est occupé à donner la vie, la mort, à abaisser les uns et élever les autres, à dispenser les richesses et à les ôter, à écouter celui qui l’implore, à donner à celui qui lui demande, à gouverner l’univers, et accomplir dans le temps ses décrets éternels. Gelaleddin.